L'éternelle douleur, Paul Dardé

Virtuose à 25 ans

1913

Paul Dardé réalise l’Éternelle douleur à 25 ans, alors qu'il termine tout juste son année de formation. Passé par l'école nationale des Beaux-Arts de Paris et par l'atelier de Rodin, c'est plus probablement son voyage en Italie et ses lectures mythologiques qui ont fixé le thème de la méduse dans l'esprit de l'artiste. Taillée dans un bloc de gypse glané sur les hauteurs de Lodève, l’œuvre sera exposée sept ans plus tard aux côtés du grand Faune, à l'occasion du Salon des artistes français de 1920.


Achetée par l’État, l’Éternelle douleur est aujourd'hui conservée par le musée d'Orsay à Paris et déposée au Musée de Lodève à l'occasion de sa réouverture.                                         

Cet objet appartient à la collection "Mémoires de pierres".

Hauteur : 50 cm

Gypse, taille directe. Dépôt du Musée d'Orsay, Paris.

Dardé Paul, Eternelle Douleur © RMN

Paul Dardé, Éternelle Douleur, 1913