Prochaine exposition du 4 avril au 23 août 2020

Eric Bourret

Terres

Prévu début avril, le lancement de l'exposition est retardé par les mesures de confinement actuelles. L'exposition devrait commencer en mai ou juin, la date exacte sera communiquée dès que possible.


Né en 1964 à Paris, Éric Bourret vit et travaille dans le Sud de la France et en Himalaya. Son œuvre d’« artiste marcheur », s’inscrit dans la lignée des Land-Artists Anglais et des photographes-arpenteurs de paysages. Depuis le début des années 1990, il parcourt le monde à pied, traversant tout horizon à toute altitude, effectuant des prises de vues photographiques qu’il nomme « expérience de la marche, expérience du visible ». Dans ces images, il exprime les transformations sensorielles et physiques profondes que provoque la marche. En désintégrant la structure de l’image initiale, il crée une autre réalité, mouvante et sensible.


Les photographies d’Eric Bourret hypnotisent. Elles rappellent à la fois les strates successives laissées par le temps et l’éphémère temporalité de l’homme, et font ainsi un écho troublant aux collections géologiques et archéologiques du Musée de Lodève. Les créations, réalisées dans le cadre d'une résidence sur le territoire, dialoguent avec des photographies plus anciennes.


Depuis 1990, son travail a fait l’objet de nombreuses expositions et acquisitions dans les musées et Centres d’art, en Europe, aux États-Unis et en Afrique, notamment the Finnish Museum of Photography à Helsinki ; the Museum of Contemporary Art of Tamaulipas au Mexique ; le musée d’Art moderne et d’Art contemporain de Nice ; le musée Picasso à Antibes ; la Maison européenne de la photographie de Paris.


Voici un extrait de la création des Lectures électriques réalisée pour l'exposition du Musée de Lodève. Installez-vous bien pour deux minutes hors du temps.

Une des dernières expositions d'Eric Bourret, au Xie Zilong Art Museum, Chine 2019 © Eric Bourret
Eric Bourret, Paris 2017 © Eric Bourret
Eric, Bourret, Lac du Salagou, 2018 © Eric Bourret
Eric Bourret, Grands Causses, 2018 © Eric Bourret