Accueil > Le Musée > Histoire du musée 
La cour intérieure du musée et sa calade (pavage de galets)
L'escalier d'honneur

Histoire du Musée de Lodève

Dans les murs de l’ancien Hôtel du cardinal Fleury depuis 1987, le Musée de Lodève est un musée jeune, dont les collections se sont néanmoins constituées de la même manière que les musées créés à la fin du XVIIIe et au XIXe siècle.

Dès le 18 octobre 1868, la Société géologique de France émet en effet à l'issu d'une visite, le vœu que soit établi à Lodève un musée des richesses pétrographiques et paléontologiques de la Ville.

C’est finalement un don très important d’un archéologue montpelliéran, Jacques Audibert, qui est à l’origine de la constitution du musée dont les collections sont enrichies au fur et à mesure par des dons supplémentaires et des acquisitions. Le 25 janvier 1957, une délibération du Conseil municipal de Lodève créée officiellement le Museum régional d'Histoire naturelle de Lodève. Installé dans la chapelle des Carmes, le musée est inauguré le 26 mai 1962 sous le nom de son principal donateur et premier conservateur, Jacques Audibert.

La chapelle devient rapidement insuffisante lorsqu'en 1972 la ville de Lodève achète en viager le fonds d'atelier de Paul Dardé à la veuve de l'artiste. Quelques salles sont ouvertes dans l’hôtel particulier du cardinal Fleury, propriété de la ville, pour présenter les œuvres de Dardé. Puis, devant l’importance grandissante des collections, la volonté de rassembler les Beaux-Arts, l'Archéologie et les Sciences de la Terre se concrétise à partir de 1978 avec l'arrivée d'un conservateur départemental.
Le Musée de Lodève est inauguré dans ses nouveaux murs le 10 juillet 1987. Fin 1996 a eu lieu un réaménagement muséographique.

Un projet d'agrandissement du Musée de Lodève a été lancé en 2010. Il vise à améliorer les conditions de conservation et de présentation des collections, revaloriser le patrimoine architectural de l'Hôtel de Fleury et rendre le musée accessible à tous les publics.