Accueil > Expositions > Expositions passées > La Savonnerie de Lodève 

La Savonnerie de Lodève, 50 ans de création

Réplique d’un tapis de Louis XIV, Tête de faune, 2010, Collection du Mobilier national

Du modèle au tapis
Au Musée de Lodève du 28 janvier au 29 avril 2012

 Avec la collaboration du Mobilier National, une exposition qui rappelle cinquante ans de créations issues de l'Atelier national de la Savonnerie de Lodève.

Quelque deux cent tissages ont vu le jour depuis la création de l'atelier, les uns inspirés par les grands modèles classiques élaborés par Le Brun pour Louis XIV, les autres d'après des modèles contemporains. L'atelier a ainsi collaboré avec une trentaine de créateurs de renom, plasticiens ou designers, de différentes nationalités. Ainsi, les réalisations de ce nouveau foyer de création, fruit d'une histoire singulière, contribuent à l'ornement, à Paris, des plus prestigieuses institutions de l'Etat et, à travers le monde, de nos résidences diplomatiques : du palais de l'Elysée au palais Farnèse, de Brazzaville à Kuala-Lumpur, les tapis tissés à Lodève portent loin le renom de la cité qui les a vus naître.

Au travers de la présentation d'une quinzaine de tapis issus de l'atelier de Lodève et réalisés d'après des cartons d'artistes contemporains reconnus, l'exposition entend rendre hommage au travail des liciers qui se sont succédé dans l'atelier depuis 1964.

Exposés en vis-à-vis des modèles originaux livrés par les artistes, ces tapis montrent la part de liberté d'interprétation laissée aux liciers, faisant d'eux, plus que de simples exécutants, de véritables interprêtes. Une réplique d'un tapis époque Louis XIV révèle également l'excellente technicité acquise par ces liciers.


Geneviève Asse, Pierette Bloch, , Pierre Buraglio, Matali Crasset, Etienne Hajdu, François-Xavier Lalanne, Jean-Michel Meurice, Jean-René Sautour-Gaillard et David Tremlett, figurent parmi les artistes représentés.

Conçue comme un va-et-vient entre plaisir esthétique et compréhension des techniques, l'exposition invite en parallèle à visiter ou à revisiter la manufacture elle-même.

 Commissariat général de l'exposition : Ivonne Papin-Drastik, conservateur du patrimoine, directrice du musée de Lodève et Marie-Hélène Bersani, directrice du département de la production, Mobilier national et manufactures nationales.